Témoignage de Mr Philippe Sigrist

Témoignage suite aux tests de l’AsperCut à Sessenheim (Alsace) le 20 mai 2022

Sylektis : Bonjour Philippe Sigrist,

Vous êtes conseiller spécialisé et chargé d’expérimentation chez Planète Légume et référent pour la culture de l’asperge. Vous avez récemment découvert l’AsperCut et rencontré l’équipe Sylektis.

Qu’avez-vous pensé de la démarche de l’équipe Sylektis et de leur volonté de présenter ce prototype ?

P. Sigrist : La démarche s’inscrit dans le thème du moment. La récolte d’asperges blanches nécessite une main d’œuvre conséquente qu’elle soit locale ou étrangère. Sans oublier que c’est un travail difficile. Pour ces raisons, les robots et autres aides à la récolte sont les bienvenus. Sans compter qu’il est intéressant aussi de voir une entreprise française porter ce projet.

Sylektis : Vous êtes un des tous premiers à voir l’AsperCut sur le terrain.

Quelles sont vos premières impressions de ce prototype ?

P Sigrist : Sylektis est au début de l’aventure. Il faut maintenant consolider ce concept en le confrontant à différents terroirs. Il reste des étapes à franchir pour le faire évoluer mais la base est là.

Sylektis : la raréfaction de la main d’œuvre et la pénibilité du travail de récolte des asperges blanches sont avérées. Pensez-vous que l’AsperCut de Sylektis peut devenir, dans un avenir proche, une solution pour les producteurs ?

P Sigrist : En effet, pour des raisons diverses, il est de plus en plus difficile de recruter la main d’œuvre nécessaire. Sans oublier que les coûts associés ne sont plus ceux d’il y a 5 ou 10 ans. C’est la raison pour laquelle l’AsperCut a des atouts pour trouver sa place dans les années à venir.

Merci Philippe de nous avoir reçu en Alsace et permis de présenter et tester le concept de l’AsperCut.